• Biscuits au beurre de cacahuètes

             

              Il était une fois une caissière de E. Leclerc qui voulait faire plaisir à ses collègues... autre titre possible pour cet article, on va cependant éviter d'attirer les petits curieux malsains, les moqueurs et les petits malins qui vont se mettre à chanter la chanson de la Caissière de Leclerc à tue-tête, devant leur ordinateur improvisant un micro à l'aide de leur petit poing. 

    Vous l'aurez compris : j’avais besoin de biscuits simples qui feraient l’unanimité, ou presque… les gens qui n’aiment pas le beurre de cacahuètes, vous ratez votre vie : HONTE A VOUS // SHAME ON YOU // LA SHUMA.  

    En tout cas, les inconditionnels de ce corps gras (mais détrompez-vous, ce n’est pas aussi calorique que vous le croyez !) n’en feront qu’une bouchée : texture friable et fondante à souhait… j’en rêve encore, je vous dis !

     La recette provient d'un joli blog fleurant bon le Moyen Orient... Les Joyaux de Shérazade ça vous dit quelque chose ? 

    Biscuits au beurre de cacahuètes

     

    Pour une vingtaine de petits biscuits :


    - 120g de beurre de cacahuètes
    - 70g de beurre doux mou
    - 140g de farine
    - 100g de sucre blanc
    - 1 pincée de sel
    - ½ càc de levure chimique
    - ½ càc de bicarbonade de soude

    Commencez par battre le beurre doux avec le sucre et ajoutez-y le beurre de cacahuètes.
    Ajoutez ensuite les ingrédients sec (farine, sel, bicarbonate, levure).
    Pétrissez rapidement et réservez au frais pendant 30 minutes minimum.

    Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, disposez des petites boules de pâtes que vous aplatirez à l’aide de deux coups croisés de fourchette.
    Enfournez 15 minutes environ à 180°.

     

    Biscuits au beurre de cacahuètes

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Cette année, en littérature anglaise, j'avais des cours d'informatique (bah oui, aujourd'hui, tout le monde se doit de savoir comment calculer des médianes avec Excel et insérer une esperluette avec Word), et notre dernier travail à rendre consistait à créer un blog.

    Mon binôme, ou mon work husband comme j'aime l'appeler, ou plus simplement Benjamin ou Benj, vit et respire... SERIES ET FILMS. 
    Moi, Laurenouchette, vit et respire... la BOUFFE. 
    L'idée a donc été, au delà d'un simple blog (qui, faut le dire ne nous enchantait point), d'inventer un concept qui nous éclate : associer une série ou un film à un met. Evidemment, l'essence même du blog n'ayant aucune importance et ayant d'autres matières plus importantes, on a repris quelques de mes anciennes recettes.

    Mais j'ai cependant jugé intéressant et drôle de vous laisser le lien de notre blog parce qu'on est sacrément perchés dans nos descriptions et qu'on s'est éclaté le pop corn à rédiger les textes. 

    TASTE OF SIGHT 

    [Ne faites pas attention au design du blog, qui est plus que "précaire" puisque nous n'avions d'autre choix que cet hébergeur (imposé).] 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Oye, oye, tout comme dit sur ma page facebook, étant donné que je ne suis plus trop présente sur mon blog, je vous propose de me suivre sur mon compte instagram où je poste davantage et où vous aurez davantage de mes nouvelles.

    Evidemment, je n'oublie en aucun cas mon petit blogounet et je posterai toujours, mais pour l'instant, faute de temps, je poste sur ce réseau qui est plus rapide d'utilisation. 

    Bref, je vous invite donc à cliquer sur le petit logo appareil photo qui se situe dans le menu de gauche, dans la section "Follow me !". :)

     

    Instagram, pic et pic et colegram...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Banoffe pie (tartelettes)

     

              Dernier vendredi avant cette sempiternelle rentrée… Alors vite, aujourd’hui, sortons le tablier en hommage à la fin des vacances !
    Les stars du jour : le caramel et la banane, à la mode anglaise, soit ... la « BANOFFEE PIE » ! Simple contraction de « banana » et « toffee » (« banane » et « caramel », mais je pense ne rien vous apprendre).
    Nous voilà donc avec un fond de tarte sans cuisson au bon goût de beurre et cacao, un caramel onctueux aux cristaux de sel de Guérande, des petites tranches de bananes (de la Réunion of course, merci Maureeeeen !) et enfin un généreux nuage de crème fouettée ! Alors arrêtez de bouder les desserts anglais et venez tester !

     

              Je me suis laaaaargement inspirée de la recette de banoffee pie de Melle Linda Lomelino, petit bout de femme ô combien talentueuse !

     

    Banoffe pie (tartelettes)

     

              Je vous donne les proportions pour deux moyennes tartes ou une grande, sachant que j’ai préféré réduire la recette aux 4/3 pour avoir 5 petites tartelettes (la famille au régime, ça aide pas… bouhouhouh…).

     

     

    Fond de tarte :

     

    - 65g de beurre
    - 150g de palets bretons de bonne qualité
    - 1 càs de cacao


    Mixez les biscuits, ajoutez le beurre fondu et le cacao.
    Dans un moule à tarte (si possible à fond amovible, vous pourrez par la suite démouler la tarte beaucoup plus facilement !), tassez les biscuits et réservez au frigo le temps du reste de la recette.

     

    Caramel onctueux :

     

    - 13 cl de crème liquide entière
    - 185g de sucre en poudre
    - 75g de beurre froid
    - extrait de vanille
    - cristaux de sel de Guérande

    Dans une casserole, réalisez un caramel avec le sucre jusqu’à obtenir une belle couleur ambrée.
    Pendant ce temps, chauffez la crème agrémentée de la vanille (évitez l’ébullition).
    Une fois le caramel prêt, ajoutez le beurre coupé en petit cube (ne vous inquiétez pas, le caramel va bouillonner) puis la crème chaude. Mélangez bien.
    Ajoutez enfin les cristaux de sel (une càc).

    Réservez cet or brun dans une soucoupe afin qu’il refroidisse à température ambiante.

    Montage :

     

    Commencez par démouler délicatement votre fond de tarte.
    Garnissez le ensuite de votre caramel. Réservez au frais le temps de monter la crème (sans sucre !) en chantilly et de couper vos bananes.
    Disposez ensuite vos bananes sur le caramel et pochez une belle « boule » de crème montée sur le dessus.
    Pour une jolie tarte encore plus gourmande, soupoudrez-la de cacao puis de copeaux de chocolat au lait !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  •           Lorsque je ne sais pas quoi faire, j’aime bien prendre un bout de papier et griffonner des idées. Des idées d’associations d’aliments, des idées de pâtisserie, de présentation, bref. Des idées.
    Dans cette même journée manquant de loisirs, j’ouvre les placards et vois une vieille boîte de chocolat Poulain 1848, du cacao en fait, mais sucré. Fait pour réaliser des chocolats chauds à la base.
    Et dans cette même journée manquant de loisirs, j’ai une envie de Milka. Du Milka ouais. Moi, éternelle fidèle du chocolat noir, boudant le chocolat au lait et reniant le chocolat blanc !
    Mais non, cette idée est bien ancrée dans mon crâne et ne veut pas s'en défaire : des cookies noirs aux pépites de chocolat blanc. Un peu à la Laura Todd, le genre de cookies américains qui s’étalent à la cuisson et qui a une texture fondante en son cœur, un peu comme un gâteau bien moelleux, et bien humide.

     

     

              Après des recherches sur plusieurs blogs américains, je me base sur une recette de Baker Bettie en la modifiant. Bah oui, j’utilise mes cups quand même, mais comme je suis compréhensive et aware que certains n’ont pas ces mesures, je leur fais une conversion rapide : d’après le site Le Monde, un cup équivaut à 236,59 mL. (j’ai testé ces mesures pour une recette de muffins à l’avoine du temps où je n’avais pas encore mes cups chéries, elles sont ok).

              Ah, et si vous voulez vous faire une idée de la texture… étant donné que la famille de mon Jules les a goûtés, j’ai eu différents avis, et plusieurs m’ont dit qu’ils leur faisaient beaucoup penser à ceux de La Mie Caline, ou Subway (mais ceux-ci seraient plus moelleux que ceux de Subway).

     

     

    - ½ cup de beurre mou (115g)
    - ½ + ¼ cup (3/4) de sucre semoule (168g)
    - 2 œufs
    - ½ cup de chocolat en poudre très cacao dégraissé sucré onctueux et gourmand 1848 Poulain (vous voulez que je continue ?) (120mL – sinon je pense à peu près 75g)
    - 1 + ½ tsp de levure chimique (1 càc et demie)
    - 1 tsp de sel de Guérande (la française que je suis refait surface…) (1 càc)
    - 1 + ¼ cup de farine blanche (175g)
    - quelques gouttes d’extrait de vanille
    - 200g de chocolat Milka blanc


    Commencez par battre le beurre avec le sucre. Ajoutez ensuite les œufs un à un et la vanille.
    Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le cacao et le sel.
    Coupez le chocolat en grosses chunks (pépites quoi). Mêlez-les au mélange sec.
    Incorporez doucement celui-ci au beurre, juste ce qu’il faut pour que tout s’amalgame convenablement.
    Préchauffez votre four à 180°.
    Sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, disposez des boules de pâte (à l’aide d’une cuillère à glace, c’est le top du top : fait en un rien de temps et on ne s’en met pas partouuuuut) assez espacées (elles s’étalent à la cuisson).
    Enfournez vos cookies pour 8 à 10 minutes (personnellement j’ai opté pour 8 minutes pour les avoir fondants), et une fois sortis du four, laissez-les refroidir sur la plaque chaude pour qu’ils continuent de cuire doucement.

    Dégustez… avec un bon verre de lait froid… sur le canapé… bien accompagné si possible… et devant un bon film ! :D

              

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires