• Hier, allongée sur mon lit, flânant sur Pinterest, une folle envie de rouleaux de printemps m’est apparue (oui oui ça m’arrive, et quand l’envie est là, je m’arrange toujours pour étancher ma soif dès le soir même !)…
    Je tape donc « spring rolls » dans la barre de recherche, et là, je tombe sur le merveilleux blog « La raffinerie culinaire »… magique ce blog ! J’ai donc passé deux meeeeerveilleuses heures à le dévorer des yeux, et je me suis enfin attelée à la préparation des rouleaux de printemps (après avoir fait un tour à l’épicerie asiatique ;)) selon la recette de son blog.

    Quel bonheur de cuisiner après autant de temps loin des fourneaux !!

     

    Rouleaux de printemps au poulet à la citronnelle et à la cacahuète

     

    Pour 18 rouleaux de printemps :

     

     

    Poulet poché :

     

    - 2 escalopes de poulet assez fines
    - 1 bâton de citronnelle
    - 7/8 branches de coriandre
    - 4 grains de poivre noir
    - 1 càc (petite) de gros sel
    - 2 càs de Nuoc Mam
    - 1 gousse d’ail

     

    Pour commencer, pochons le poulet !
    Rien de plus simple : coupez la citronnelle en petits tronçons, émincez grossièrement la coriandre, écrasez la gousse d’ail et hop, dans de l’eau (3 cm au dessus du poulet) avec le reste des ingrédients (poivre, sel, nuoc mam).
    Mettez le tout sur le feu (assez fort), et dès que ça bout, retirez ! Laissez la casserole de côté pour que le poulet continue de cuire dans son eau chaude, doucement, et pour qu’il s’imprègne de tous ces arômes.

    Au bout d’une heure et demie, sortez les blancs de poulet, séchez le à l’aide d’un papier absorbant et coupez-le en fines lamelles.

     

    NE JETEZ PAS LE BOUILLON !

     

    Sauce à la cacahuète :

     

    - 1 càs de cacahuètes
    - 1 càs de carotte coupées en brunoise
    - 1 càs de sucre

    - 1 càs de sauce soja douce (sucrée)
    - 2 càs de vinaigre de riz
    - 1 càc de concentré de tomates
    - 6 càs d’eau chaude

    Pendant que votre poulet prend son bain, occupez-vous à présent de la sauce.
    Commencez par torréfier vos cacahuètes dans une poêle. Ensuite, concassez les (enroulez-les dans un torchon et BAM c’est alors que le rouleau à pâtisserie intervient pour casser ces pauvres cacahuètes sans défense !).

    Dans un ramequin, mélangez la sauce soja, le vinaigre de riz, le sucre, l’eau chaude et le concentré de tomates. Rajoutez enfin les carottes coupées en brunoise et les cacahuètes.
    Réservez.

     

    Reste des ingrédients :

     

    - 18 feuilles de riz

    - 1 avocat mûr
    - 3 càs de jus de citron
    - 3/4 branches de coriandre
    - une dizaine de feuilles de menthe
    - 2 carottes
    - une bonne poignée de vermicelles de riz
    - des cacahuètes non salées
    - une dizaine de feuilles de laitue

     

    Une fois votre sauce faite, la découpe de légumes/herbes s’impose : les carottes en fins bâtonnets,  la laitue, la coriandre émincée et la menthe émincées.
    Puis vient le tour de la purée d’avocat : coupez votre avocat en deux, délivrez-le de son noyau, et enfin de sa chair. Dans un bol, écrasez grossièrement celle-ci en ajoutant le jus de citron et la coriandre préalablement émincée. Salez.
    Ensuite, c’est au tour des vermicelles de riz de passer à la casserole : dans une eau bouillante, faire cuire 5 min, égouttez et rincez à l’eau froide.

     

    Roulage des rouleaux (héhé) :

     

    Rouleaux de printemps au poulet à la citronnelle et à la cacahuète

    Préparez vos ingrédients de sorte qu’ils soient tous près de vous (carottes, menthe, salade, vermicelles, poulet, cacahuètes, crème d’avocat). Préparez aussi un plat rempli d’eau froide, et un torchon humide que vous étalerez devant vous.

    Commencez par tremper la feuille de riz 4/5 secondes et étalez-la sur le torchon.
    Au bord (pas trop non plus) de votre feuille, commencez par étaler un peu de votre crème d’avocat, placez ensuite tous vos autres ingrédients.
    Commencez par roulez légèrement votre feuille, rabattez ensuite les côtés de la feuille de riz, et finissez de rouler. VOILAAAA !

     

    Comme Melle La Raffinerie Culinaire le conseille, vous pouvez faire ces spring rolls la veille pour le lendemain, mais tachez de les enrouler dans un film alimentaire pour ne pas que les feuilles de riz durcissent et sèchent.
    Ah et, essayez de les stocker au frais au moins une heure avant la dégustation, c’est meilleur. J

     

     

    BONUS BABY :

     

    Petite recette pour ne pas jeter votre super bouillon aux arômes de fou dans lequel votre poulet a nagé pendant une heure et demie : agrémentez-le des restes de légumes/vermicelles (il me restait un peu de carottes, de vermicelles, et de poulet), ajoutez quelques cuillères de sauce soja, des oignons verts, chauffez, et hop, voilà un bouillon désaltérant et super parfumé pour aller avec vos rouleaux de printemps !

     

    Rouleaux de printemps au poulet à la citronnelle et à la cacahuète

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • BONNE ANNEE !

    Pour cette nouvelle année qui commence, une petite recette simple, mais efficace et qui plaira aux petits comme aux grands... et même aux non-addicts du chocolat noir (testé et approuvé oui. ;)) !
    Je voulais absooooolument tester ma toute nouvelle acquisition gourmande : du chocolat Valrhona noir Caraïbe 66%, eeeet avec cette mousse c'est chose faite ! La compotée de bananes étant assez sucrée, je me disais qu'il fallait une mousse peu sucrée.

    Je ne vois qu'un petit bémol à la recette, la mousse était un peu trop compacte à mon goût, la prochaine fois je l'allègerai avec un peu plus de crème je pense (contradictoire n'est-ce pas ?).

     

     Recette pour 4 verrines

    Compotée de bananes :


    - 3 bananes
    - 15g de beurre
    - 2 càs de sucre roux
    - 1/2 gousse de vanille
    - 1/2 fêve tonka

    Commencer par couper les bananes en petits morceaux (genre brunoise).
    Faire revenir dans un mélange de beurre et sucre afin qu'elle caramélisent bien.
    Répartir au fond des verrines.

     

    Mousse au chocolat :

    - 100g de chocolat noir 66%
    - 1 sachet de sucre vanillé (facultatif, je l'ai rajouté pour atténuer le goût un peu amer du chocolat noir, qui peut en gêner certains)
    - 3 oeufs
    - 2,5 cl de crème liquide entière

    Faire fondre le chocolat avec la crème. Laisser refroidir.
    Séparer le blanc des jaunes. Ajouter les jaunes au chocolat et monter les blancs en neige.
    Ajouter le sucre vanillé au chocolat.
    Incorporer délicatement les blancs d'oeufs.
    Verser la mousse par dessus la compotée de bananes et réserver au frais 1h30 au minimum.

     

     
    Ah et j'oubliais, j'ai inauguré autre chose avec cette recette : mon tout nouvel appareil photo !! Pour les curieux-ses, c'est un hybride : le OMD E-M10 de Olympus.
    Cela faisait pas mal de temps déjà que les réflex me lorgnaient, mais la fragilité, le prix et surtout l'encombrement (mon appareil me quitte rarement et est souvent dans mon sac) me freinaient un peu. Et pour mes 20 ans, j'ai décidé de me documenter plus sérieusement et de me lancer, c'est alors que je suis partie sur l'hybride, qui est souvent pris pour "un réflex sans l'encombrement". :)
    Pour l'instant je n'ai que l'objectif de base, mais je compte bien jeter mon dévoué sur d'autres qui conviendront davantage à la photo culinaire. :) Maiiiis, tout doux, c'est que ça n'est pas donné ces petites choses là, lol !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Pour ce réveillon de Noël, je vous propose un tout nouveau gâteau, dont on entend beaucoup parler ces derniers temps : j’ai nommé… le gâteau magique !
    Kesako ? Trois mots : 1 gâteau, 1 préparation, 3 couches. Sisi je vous jure ! C’est magiiiique !
    Pourquoi ? La préparation se compose de blancs d’œufs montés, qui montent à la surface pour former une couche de génoise, et les deux autres couches sont un flan, à la base, et une crème pâtissière, au milieu.
    Le secret ? A l’ajout des blancs d’œufs, mélanger TRÈS grossièrement ! ET… pour bien avoir 3 couches distinctes, se munir d’un moule, ni trop grand, ni trop petit (suivez la recette quoi…).

     

    Pain d'épices magique

     
    La recette provient de l’ouvrage Gâteaux magiques, aux éditions Marabout.

    • 3 œufs
    • 30g de sucre blanc
    • 40g de sucre roux
    • 3 càs de miel
    • 90g de beurre
    • 35 cL de lait tiède
    • 80g de farine
    • 2 càc de quatre épices
    • 1 càc de cannelle
    • 1 pincée de sel

     
    Séparer les blancs des jaunes. Blanchir les jaunes avec les sucres.
    Ajouter le miel, le beurre fondu, puis la farine, le sel et les épices (quatre épices et cannelle). Fouetter quelques minutes.
    Verser le lait petit à petit sans cesser de fouetter.
    Monter les blancs en neige puis les incorporer à la préparation.
    Dans un moule à cake de 10 * 24 cm, bien beurré, verser TOUTE la préparation et lisser avec la lame d’un couteau.
    Enfourner 50 minutes dans un four préchauffé à 150°.
    Avant de le démouler, le placer minimum 2h au réfrigérateur.
    Servir frais !

     

    Pain d'épices magique

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd’hui, c’est bientôt Noël, alors les sablés, c’est la BASE. Sablés aux épices de Noël, bien entendu. Cliché hein ? Mais on aime bien les clichés à cette époque de l’année, c’est ce qui fait l’esprit de Noël. Oh oui !
    Alors, hop, on se munit de son rouleau, de son tablier, de ses emporte-pièces, on se prépare une bonne playlist de Noël et c’est parti !


    Petite recette qui me vient d’un petit kit cubique de Marabout :


    Pour la pâte :

    • 50g de farine
    • 100g de vergeoise brune
    • 150g de poudre d’amandes
    • 1 càc de cannelle
    • 1 zeste de citron (non traité, ou bien lavé le citron !!)
    • 2 jaunes d’œufs + 1 œuf entier

     
    Commencer par mélanger tous les ingrédients secs (farine, sucre, amandes, cannelle, citron).
    Ajouter les jaunes d’œufs puis l’œuf entier et travailler la pâte.
    Etaler la pâte et s’amuser avec les emporte-pièces !
    Cuire 8 à 10 min à 150°.


    Pendant que les petits sablés cuisent… procédons au glaçage :

    • 150g de sucre glace
    • 1 càs d’eau très chaude
    • 3 càs de jus de citron

    Mélanger énergiquement jusqu’à ce que le glaçage soit lisse et brillant.
    Napper les étoiles.


    La petite photo de famille...

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Muffins au chocolat, coeur de spéculoos

    On se retrouve aujourd’hui pour une recette simple, réconfortante et qui dégouline de gourmandise… Très faciles à faire et dévorés en moins de deux par ma petite famille, je pense que ces petites douceurs en raviront plus d’un !
    Recette tirée de 100 recettes de gâteaux (et 100 listes de courses à flasher) publié aux éditions Hachette Cuisine. Petit livre qui m’a été gentiment offert par ma Chouchou adorée (oui toi, petite licorne aux yeux bleus, oui je t’aime) l’année dernière, alors que l’on était encore camarades de classe… !

    Muffins au chocolat, coeur de spéculoos

    - 150 g de farine
    - 100 g de beurre
    - 100 g de sucre en poudre
    - 2 œufs
    - 100 g de chocolat noir
    - ½ sachet de levure chimique
    - 3 càs de lait
    - 12 grosses càc de pâte de spéculoos

    Dans un saladier, commencez par blanchir les œufs avec le sucre.
    Faites fondre le beurre et le chocolat et ajoutez-le au mélange précédent.
    Finissez par la farine, la levure et le lait.
    Commencez par déposer une cuillère à soupe de votre pâte dans chacune de vos caissettes.
    Ajoutez-y la pâte de spéculoos, puis recouvrez d’une autre cuillère de pâte à muffins.
    Enfournez 15 minutes à 180°.

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires