• Courgettes froides aux saveurs italiennes

     

     Bien que cette recette ait été réalisée il y a pas mal de temps déjà, alors que la Réunion était en début d’hiver, je vous la poste pour votre hiver à vous. Eh oui, votre hiver est notre été. Le Noël sous les tropiques n’est pas le même que le vôtre. Le vôtre a l’avantage d’être plus chaleureux, également plus familial quelques fois, car les ‘zoreilles’ (métropolitains immigrant à la Réunion) n’ont souvent pas de famille sur l’île, mais le notre est plus original je dirai, pas de feu de cheminée , mais clim ou ventilateur, et surtout petite robe ou débardeur ! :P
    Enfin bref, la recette proposée aujourd’hui est une recette légère et très fraîche, et comme souvent, lorsque les recettes sortent de ma petite tête, je dirai que les proportions sont… empiriques. A vous de voir, si l’ajout de jus de citron est nécessaire, ou si il y a trop de pignons de pin par exemple. J

    - une grosse courgette
    - le jus d’un demi-citron
    - le zeste de ce demi-citron
    - une gousse d’ail
    - une petite poignée de pignons de pin préalablement torréfiés à la poêle sans graisse
    - huile d’olive
    - parmesan
    - sel, poivre

    Commencer par râper la courgette au robot.
    La faire dégorger au gros sel (cette étape n’est pas obligatoire. Personnellement, je ne l’ai pas fait, ce qui m’a permis d’avoir un jus faisant office de ‘vinaigrette’ pour cette petite salade.)
    Mélanger les courgettes râpées au citron (jus + zeste), à l’ail et aux pignons de pins, avec un léger filet d’huile d’olive. Assaisonner.
    Avant de servir, disposer quelques copeaux de parmesan sur le dessus.

     

    Partager via Gmail Pin It

    5 commentaires
  • J’ai réalisé cette recette avec ma très chère amie Daphné à l’occasion de la reproduction d’Un Dîner Presque Parfait avec des amies. Ce velouté a été servi en entrée et a enchanté toutes nos convives qui se sont régalées ont-elles dit. J
    J’aimerai vous mettre les recettes de la suite de ce repas mais n’ayant toujours pas la totalité des photos ( !!!!), j’essaie de les reproduire et les faire ainsi goûter à ma famille !

    velouté automnal

    - 1,2 kg de potiron, citrouille ou potimarron
    - 60 g de beurre
    - 2 gros oignons
    - 1 gousse d’ail
    - 2 pommes de terre
    - 70 cl de lait (on en met souvent un peu plus, sinon le velouté est trop épais …)
    - 1 cube de bouillon de volaille
    - 2 clous de girofle
    - 6 grains de poivre noir
    - 2 tranches de gingembre
    - 1 branche de thym
    - 6 brins de ciboulette
    - sel, poivre, muscade (n’en mettez pas trop, à trop forte dose elle peut devient toxique)

    Réalisez une sorte de bouquet garni : confectionnez un petit sachet avec un morceau de gaze et de la ficelle dans lequel vous mettrez les clous de girofle, les grains de poivre noir, les tranches de gingembre et la branche de thym.
    Dans une cocotte, faîtes revenir les oignons et l’ail. Lorsqu’ils sont transparents, ajoutez la citrouille pelée et taillée en cube et les pommes de terre pelées et taillées en fines rondelles. Faites revenir le tout quelques instants.
    Ajoutez le lait, le cube et le sachet d’épices. Salez et portez le tout à ébullition en surveillant pour ne pas que les légumes brûlent dans le fond.
    Baissez le feu, couvrir votre cocotte et laissez frémir le mélange un peu plus de 20 minutes. (Il faut qu’on puisse enfoncer un couteau dans les légumes sans qu’il y ai de résistance.
    Lorsque tout est cuit, ôtez le sachet d’épices et mixez le mélange en rajoutant du lait si nécessaire.
    Assaisonner avec le sel, le poivre, la muscade et un peu de ciboulette hachée. Servir en ajoutant par-dessus quelques brins de ciboulette.

    Avec Daphné, nous avions servi cette entrée avec des chips de pancetta (au four) et une salade composée de salade verte, tomates cerises, mozzarella, pignons de pin grillés avec une vinaigrette au vinaigre balsamique.

    DSC03008
    Part-2 0621

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Voilà une recette simple et saine, tirée du livre de Ken Hom sur la cuisine chinoise.
    Il y est dit que les tomates ont probablement été introduites en Chine par les Portugais il y a moins de deux siècles ( !!). C’est à présent un fruit très apprécié et consommé en Chine de part sa saveur douce et intense puis d’autre part la diversité des usages auxquels elles se prêtent. 

    tomateoeufciboule

    - 1,2 L de bouillon de poule (faites le vous-même c’est quand même meilleur, mais si vous ne pouvez pas, 2 cubes dans de l’eau chaude feront l’affaire…)
    - 3 tomates
    - 2 œufs
    - 2 càs d’huile de sésame
    - 1 càc de sucre
    - 1 càs de sauce soja claire
    - 3 càs de blanc de ciboule haché
    - 3 càs de vert de ciboule haché
    - sel
    - poivre

    Laver, épépiner et couper les tomates en dés.
    Dans un bol fouetter les œufs avec l’huile.
    Faire chauffer le bouillon de poule, ajouter le sel, le poivre, le sucre, la sauce soja et les tomates puis laisser mijoter 2 minutes.
    Ajouter la ciboule, puis l’œuf en un mince filet et à l’aide d’une fourchette, l’étirer en un ruban.
    [ Pour que l’œuf s’agglutinent comme lors d’un œuf poché, l’eau doit être très chaude ! Ne faites pas comme moi … ><’ ]

    Part-2 0318
    Part-2 0314
    Part-2 0324 New1

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Un déjeuner sous le soleil entre amis ? C’est salade : légère, fraîche, ensoleillée …
    Une salade grecque plus précisément !

    - 5 tomates
    - 1 concombre
    - 1 tranche de féta
    - 1 oignon émincé
    - ½ bocal d’olives noires
    - vinaigre balsamique
    - huile d’olive
    - sel, poivre

    Faire dégorger le concombre coupé en tranches avec du gros sel.
    Pendant ce temps, couper les tomates en tranches, la féta en cubes, et l’oignon.
    Mélanger tous les légumes, ajouter les olives.
    Verser la vinaigrette et saler, poivrer.

    IMG 0718

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Journée ensoleillée, températures douces au rendez-vous, le pique-nique est idéal.
    Sortons la nappe vichy rouge, préparons le panier, munissons nous de notre glacière, donnons rendez-vous au amis sur la plage, à la campagne, dans le jardin …
    Profitez !

    IMG_0623.JPGIMG_0138.JPG


     











    IMG_0625.JPG

    - 1 paquet de surimi râpé
    - 1 pâte feuilletée
    - 3 biscottes
    - 3 œufs
    - 1 oignon
    - 2 gousses d’ail
    - 4 cs de crème
    - sel, poivre

    Mixer les biscottes, l’oignon, les gousses d’ail préalablement épluchées, les œufs, la crème et la chair de crabe.
    Dans un plat à cake, dérouler la pâte feuilletée, en faisant en sorte qu’elle dépasse des bords du moule.
    Verser le mélange dans le moule chemisé de pâte feuilletée.
    Refermer la pâte sur le mélange.
    Cuire 40 à 50 min au four préchauffé à 200°C.
    Servir en tranche avec une crème aillée, ou avec une noix de mayonnaise.

    IMG 0643

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique