• Nouvelle recette pour nouveau design –donnez-moi vos impression d’ailleurs !- (« eh ben dis donc, si elle nous publie une recette à chaque changement de design, on a pas fini d’attendre ! »… hum.) !
    Recette réalisée depuis belle lurette une fois de plus, et tirée du magnifique ouvrage anglophone, de Nigella Lawson. 

    Semoule estivale aux tomates cerises

    - 200 g de semoule
    - 7 g de sel
    - 1 càc de paprika
    - 1 petit cm de gingembre frais
    - 250 mL d’eau bouillie
    - ½ oignon rouge
    - jus et zeste d’un citron
    - huile à l’ail (ou huile d’olive + ail haché, si vous n’en avez pas)
    - 300 g de tomates cerises
    - coriandre fraîche

    Mixer l’eau bouillie, le gingembre, le sel et le paprika.
    Remplisser un bol de semoule et y verser l’eau.
    Laisser gonfler la semoule.
    Disposer dans un autre bol l’oignon fraîchement coupé, l’huile (à votre convenance), la coriandre ciselée, le jus de citron, les tomates cerises coupées en deux. Réservez au réfrigérateur.
    Une fois la semoule prête, l’égrainer et l’ajouter au mélange précédent.
    Poivrer.

    NB : Nigella sert cette semoule avec un saumon grillé citronné. 

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Soupe de vermicelles au poulet et à la coriandre


    Cette recette ultra-simple provient de mon tout premier livre de cuisine, j’ai nommé (ne riez pas, j’étais petite !! :P) La cuisine des filles !
    Je pense que cette soupe convient très bien pour un diner léger, ou même un régime, car elle ne contient pas (ou très peu) de graisse ! Mais soyons d’accord, régime ne signifie pas fadeur ! Bien que ce bouillon soit léger, il se parfume de multiples saveurs avec la coriandre, la ciboulette…

    Soupe de vermicelles au poulet et à la coriandre

    - 4 blancs de poulet ou de dinde
    - 2 carottes
    - 250g de vermicelles de riz
    - 2 L d’eau
    - 4 cubes de bouillon de volaille
    - coriandre fraîche
    - ciboulette fraîche.

    Epluchez les carottes et coupez-les en lamelles ou petits dés (plus vous les coupez petites, plus elles seront faciles à cuire).
    Dans une casserole, portez à ébullition l’eau additionnée de ses cubes et des carottes pendant une quinzaine de minutes.
    Pendant ce temps, faites tremper les vermicelles de riz dans un saladier d’eau tiède pour le ramollir.
    Coupez les blancs de poulet en lanières et incorporez-les dans le bouillon. Laissez cuire 15 minutes.
    Enfin, égouttez les vermicelles et ajoutez-les au bouillon avec la coriandre et les brins de ciboulette ciselés et laissez cuire encore 2 minutes.

    Soupe de vermicelles au poulet et à la coriandre

    Soupe de vermicelles au poulet et à la coriandre



    Partager via Gmail Pin It

    15 commentaires
  • L’année dernière, le père Noël, tout gentil qu’il est, m’a apporté une machine à pâtes. Ce n’est pas la première fois que je m’en sers, que nenni, mais mes précédentes recettes n’ont pas été prises en photo… Shame on meee !
    J’ai donc reproduit l’expérience lors d’un repas avec une amie, aujourd’hui, je vous propose des raviolis au poulet tandoori !
    Comme pâte à … pâtes, je me suis servie de la recette du célèbre blog Chocolate and zucchini !
    Pour ce qui est de la farce, je l’ai inventée avec les denrées du fridge.

    Salade de roquette, accompagnée de ses raviolis frits au poulet tandoori


    [ Pour ceux qui souhaitent une méthode détaillée pour passer la pâte à la machine et/ou façonner les raviolis, c’est à la fin de l’article ! ;D ]

    Pâte à pâtes :
    - 3 œufs (180g sans la coquille pour moi)
    - 180 + 90 (la moitié du poids des œufs) g de farine (vous pouvez remplacer les 90 g de farine par de la semoule fine) = 270g

    Peser ses œufs, afin de déterminer le poids de farine (et éventuellement de semoule fine).
    Dans un saladier, ou sur votre plan de travail, verser la farine, y faire un puits, pour y casser les œufs.
    Avec une fourchette, rabattre doucement la farine dans les œufs tout en battant. Continuer jusqu’à écoulement de la farine.
    Bien pétrir la pâte afin de la rendre douce et lisse.

    Farce au poulet tandoori : [sachant que la recette a été inventée, les quantités sont approximatives, voire inexistantes… il ne vous reste plus qu’à goûter et à adapter en fonction de votre goût.]
    - 2 escalopes de dinde
    - fromage blanc
    - miel
    - sauce soja
    - 1 càc et demi de poudre de tandoori

    Dans une poêle légèrement beurrée, faire revenir les escalopes.
    Les mixer dans le robot ménager.
    Ajouter quelques càs de fromage blanc, le miel, la sauce soja, et enfin le tandoori.
    Réserver au fridge une heure.


    Salade :
    - roquette
    - oignon émincé
    - quelques tomates cerises coupées en deux
    - pignons de pin grillés (passez-les à la poêle)
    - lamelles de jambon cru grillé (passez-le quelques instants au four)
    - copeaux de parmesan
    - vinaigrette au vinaigre balsamique

    Technique :  

         > Abaisser la pâte à la machine :
    Installer la machine à pâte sur le plan de travail, et la fixer.
    Fariner les rouleaux.
    Régler la machine à la première graduation (1 cm) et passer votre pâton entre les rouleaux, plier le disque obtenu en 3, et répéter l’opération 8 à 10 fois en farinant à chaque passage.
    Régler la machine à la seconde graduation et faites de même qu’à la première graduation.
    Continuer en réduisant progressivement les graduations. (armez-vous de patience, c’est long, très long !!)
    La pâte est prête lorsqu’on peut distinguer l’ombre de ses doigts à travers la pâte (en la tenant).
    Disposer délicatement la pâte sur un plan de travail abondamment fariné.

         > Façonner les raviolis :
    Disposer la moitié de l’abaisse sur un plan de travail fariné.
    Avec un couteau, marquer très légèrement la limite de chaque ravioli (vous aurez donc un quadrillage, un carreau faisant à peu près 5 cm/5cm).
    Disposer dans chaque carreau une petite cuillère de farce.
    Passer sur les traits de couteau, un pinceau préalablement trempé dans l’eau froide.
    Disposer ensuite votre deuxième moitié d’abaisse sur la première, garnie.
    Bien appuyer sur les endroits passés au pinceau pour que chaque ravioli soit hermétique.
    Séparer au couteau les raviolis.

    Pour cette recette, les raviolis sont frits (on s’arme de sa friteuse ou de sa poêle, on fait chauffer l’huile, et on plonge les raviolis jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Pour ma part, j’ai mis un fond d’huile dans un poêle et ai fait griller les raviolis comme cela, ce qui explique le centre plus doré que les côtés !) mais si vous êtes au régime, ou si, comme moi, vous n’aimez pas beaucoup la friture, vous pouvez simplement cuire vos raviolis à l’eau comme les pâtes !

    NB : Désolée pour la photo de mauvaise qualité, mais elle a été prise précipitamment et de nuit !

    Partager via Gmail Pin It

    9 commentaires
  • Voici une recette oubliée dans mes documents, que j’aurai du poster il y a trèèèèèès longtemps !
    A faire lorsque des amis viennent à l’improviste, vite fait, bien fait, ce petit pesto rouge aux saveurs Italiennes à servir avec des spaghettis ou mieux des tagliatelles, enchantera l’ensemble de vos convives.
    C’est une recette dénichée sur le site de Boule de Coton, que j’apprécie tout particulièrement avec ses recettes gourmandes et élégantes.

    Part-2 1137

    - 100 g de tomates séchées à l’huile
    - 50 g de pignons de pin
    - 1 gousse d’ail
    - 50 g de parmesan
    - 1 petit bouquet de basilic frais
    - 8 cl d’huile d’olive ou d’huile du bocal de tomates séchées

    Verser tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixer le tout. [ Elle est pas belle la vie ?! :P ] 

    Part-2 1126
    Part-2 1130

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Pour changer, un plat salé aux saveurs italiennes. Les carnivores, ne se satisferont surement pas de ce plat, car ce sont des lasagnes exclusivement aux légumes.
    J’avoue, je ne suis pas vraiment fana des lasagnes à la viande hachée … je n’aime pas trop la texture.
    Cette recette est donc, de part sa texture, et d’autre part sa saveur, à garder sous le coude. ;)

    Part-2 1021

    Garniture :
    - 2 moyennes aubergines
    - 2 poivrons rouges
    - 250 g de sauce tomate
    - 75 g de mozzarella
    - 250 g de pâte à lasagne
    - 40 g de parmesan
    - pesto au basilic (mixer basilic, ail, pignon de pin, huile d’olive)
    - huile d’olive
    - pignons de pin

    Découper les aubergines en tranches, les laisser dégorger 30 min dans une passoire avec du gros sel. Préchauffer le four à température moyenne, rincer et sécher les aubergines et les placer sur la plaque du four pendant 40 min. Les sortir lorsqu’elles sont bien dorées et tendres.
    Couper les poivrons en quatre, en enlevant les pépins et la membrane. Faire griller à four très chaud. A la sortie du four les placer dans un sachet de congélation pour qu’ils transpirent et qu’on puisse ainsi leur ôter la peau facilement. Une fois la peau enlevée, couper les poivrons en lanières épaisses.
    Couper la mozzarella en tranches fines.

    Sauce bechamel :
    - 60 g de beurre
    - 35 g de farine
    - 375 mL de lait
    - 40 g de parmesan

    Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la farine en remuant jusqu’à ce que le mélange bout.
    Retirer la casserole du feu et verser peu à peu le lait.
    Remettre sur le feu, et mélanger jusqu’à ce que le mélange s’épaississe en bouillant.
    Eteindre le feu, et ajouter le parmesan pour qu’il fonde.

    Montage :
    Dans un plat rectangulaire, verser un tiers à peu près de la sauce tomate dans le fond.
    Disposer par-dessus, quelques feuilles de lasagnes, un tiers de la sauce, d’origan, des aubergines, de pesto, de la mozzarella, les poivrons, de béchamel.
    Répéter cette opération.
    Sur la dernière couche, parsemer le reste de la mozzarella, le parmesan et enfourner à four moyen pendant 1h à peu près.
    Sortir le plat du four lorsque qu’il est bien doré.

    Part-2 1024
    Part-2 1027

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique